Service à la personne – Petits travaux de jardinage

Tout propriétaire de jardin ou espace vert doit respecter des obligations d’entretien, notamment dans le cadre d’une problématique de voisinage.

De par ce cadre légal (ou non), l’entretien de jardin fait partie intégrante de la vie des français. Si beaucoup le font avec leurs propres mains, d’autres font appel à des jardiniers paysagistes – faute de temps, de savoir-faire ou de matériel.

Si vous vous trouvez dans cette seconde catégorie, sachez que les petits travaux de jardinage vous donnent droit à un crédit d’impôt à hauteur de 50% du montant de la prestation. Pour profiter de cet avantage fiscal, vous devez néanmoins faire appel à une Société de services agrée CESU. A défaut, vous avez également la possibilité de recruter un jardinier et de le rémunérer au moyen du Chèque Emploi Service Universel.

Un avantage fiscal limité aux petits travaux de jardinage

Il est important de préciser que toutes les autres prestations que peut proposer le paysagiste (conception, création et aménagement paysager) ne sont pas éligibles au crédit d’impôt “Service à la personne”.

Quelques exemples de travaux vous donnant droit au crédit d’impôt

  • Abattage, élagage léger
  • Taille de haie, taille de rosier, taille de cyprès
  • Tonte du gazon, engazonnement
  • Arrosage
  • Débroussaillage, désherbage
  • Bêchage de massifs, nettoyages

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*